Déplacements

Comment se déplacer et garder son enracinement, son équilibre, sa puissance ? Découvrez ce cours sur les déplacements.

Garder ses appuis

Travailler ses appuis est un grand classique des sports de combat. On a vite compris que pour se mettre hors de portée, et rentrer vite sur l’adversaire, tout démarrait pas des appuis précis, incisifs, rapides. Des appuis de qualité. Hors, on travaille beaucoup la quantité des appuis (course, répétitions, etc..) mais on travaille rarement la qualité de ces appuis.

C’est quoi la qualité d’un appui ?

Ce qu’on appelle l’appui, c’est le poids que vous sentez sous votre pied. Mettez vous en garde, penchez vous sur votre pied avant. Vous sentez plus de poids sous le pied avant, et moins sur la jambe arrière. Vous avez plus d’appui sur la jambe avant, et par conséquent, elle est mieux “plantée dans le sol”, mieux “enracinée”, plus difficile à balayer. Vous le sentez.

Maintenant, si je vous dit que cet “enracinement” on peux l’augmenter, l’avoir sur les deux appuis, en mouvement, et que ça devient complètement passif, qu’on a plus besoin d’y penser ? Si ça vous intéresse allez lire cet article : Chamjang

Garder l’enracinement en se déplaçant

L’enracinement est donc une qualité qui se travaille avec Chamjang. Il faut garder un corps relâché, lourd, mais dynamique. Alors comment faire ?

Dans cet extrait d’un de mes cours, vous pouvez découvrir comment déplacer efficacement sa masse, comment se déplacer en restant enraciné.

J’insiste, il est inutile de copier ses déplacements sans avoir compris le concept d’enracinement et de l’avoir travaillé un minimum.